Inspirer les jeunes générations
FrNl
Logo Image
Logo Image
Logo Image
Logo Image
Logo Image
Logo Image
Logo Image
Logo Image
Logo Image
Logo Image
Logo Image
Logo Image
Logo Image
Logo Image
Logo Image
Logo Image
Logo Image
Logo Image
Logo Image
Logo Image
Logo Image
Logo Image
Logo Image
Inspirer les jeunes générations

diwan awards 18

Diwan Awards 2018, une grande fête des talents dédié à l’avenir de nos enfants ! Pour sa sixième édition, la cérémonie des Diwan Awards a salué dignement 12 talents exemplaires parmi 36 nominés, issus de la diversité.

Au rythme d’une organisation sans faille, et devant un public de plus en plus large, diversifié et enthousiaste, 12 trophées ont été remis aux représentant des différentes catégories de sélection, de l’ingénierie à la culture et au sport, en passant par l’éducation, la justice, l’architecture, les managers, les femmes agissantes …

{
Une communauté de talents

diwan awards

Au-delà d’une cérémonie qui a prouvé sa légitimité et son efficacité, et qui à chaque édition apporte une intensité de connaissance, d’échanges, d’émotion, les Diwan Awards se positionnent toujours davantage comme une entreprise sociale exemplaire dédiée à la prise en compte de tous les talents qui composent une société humaine, en phase avec les défis multiculturels de son époque.

Plus de 21.400 votants cette année, ont exprimé à travers leurs votes pour les représentants exemplaires de chaque catégorie, leur aspiration à compter dans cette société tournée vers l’espoir et l’avenir. Parmi eux, on dénombre 68% de femmes et 34% de « belgo-belges » (en progression de 13%, par rapport à 2017). Le palmarès s’est d’ailleurs largement féminisé également cette année, avec près de 50% de lauréates.
Un autre indice révélateur sur les votes est la participation plus active des groupements professionnels, fédérations, mais aussi réseaux de collègues pour saluer la qualité et promouvoir leur métier ou leur engagement, et une personne qu’ils estiment remarquable dans son activité.
Enfin, d’année en année, les Diwan Awards reflètent aussi la riche diversité des Belgo-Marocains, qui représentent aussi la diversité des trois régions du pays, Flandre, Wallonie et Bruxelles.
En six ans, l’événement est ainsi devenu une manifestation de référence en matière de promotion d’un public encore trop souvent victime de préjugés et de freins à sa reconnaissance.
Il prouve que dans sa réalité, la communauté belgo-marocaine produit nombre de femmes et d’hommes de qualité, qui sont autant de leviers en termes de construction du pays où ils sont nés, de citoyenneté responsable, de rayonnement auprès des jeunes générations.
Ils brillent au sein des grandes entreprises, dans la médecine de pointe, dans l’investissement sociétal, dans l’expertise juridique, dans le sport (deux champions du monde cette année et une organisation de promotion du sport pour la paix, qui a reçu le soutien de Sa majesté le Roi), dans la danse, la littérature ou le spectacle…
Ils sont porteurs de projets économiques ou acteurs concrets de la société. Ce sont des femmes et des hommes sans doute ordinaires mais qui à force de travail, de foi en l’avenir, réalisent des choses extraordinaires pour la société belge.
A cet égard d’ailleurs, le succès de l’invitation faite à des jeunes de différentes écoles de Flandre, de Wallonie et de Bruxelles montre à quel point les jeunes (4ème voire 5ème génération issue de l’immigration marocaine) aspirent à trouver et à rencontrer des exemples, des modèles qui les aident à s’insérer dans la vie active, à faire fleurir leur projet professionnel, leur engagement.

250 d’entre eux de 15 à 18 ans étaient présents dans la salle, invités au même titre que les 900 personnes présentes ce soir-là. Et ils représentent le ferment d’un nouveau projet qui vise à l’activation des relations entre les nominés aux Diwan Awards depuis six ans (ils sont 201 à avoir été sélectionnés par le public, en six ans) et la nouvelle génération, sous forme de coaching bienveillant, de parrainages, de construction d’un réseau utile pour leur avenir.
Le succès des Diwan Awards passe par cette nouvelle concrétisation de son objectif, rendre visible trop de talents invisibles, et valoriser l’action et l’implication de la diversité dans la société nationale.
Ce rayonnement se concrétise aussi par une exportation positive de cette valorisation dans nos pays voisins.
Aujourd’hui, les Diwan Awards sont également organisés en Allemagne, en France et Aux Pays-Bas, et y répondent localement à des enjeux identiques de reconnaissance d’une population qui agit et se montre à la hauteur des enjeux citoyens de son pays.
Pour tous ceux qui y assistent, et particulièrement cette année, la cérémonie des Diwan Awards est un moment d’exception et d’émotion sincère. L’événement permet à tous de mesurer le chemin parcouru depuis l’arrivée des premiers ouvriers « immigrés » en Belgique, et saluer dignement les parents, grands-parents qui ont voulu un avenir meilleur et surtout l’insertion de leurs enfants, à force de travail, d’études, et d’affection pour le pays où ils sont nés et ont grandi.
Multiple par les talents qu’il salue, intergénérationnel et reflet de la Belgique actuelle par le message qu’il porte et le public qu’il touche, international par le rayonnement de son modèle, exemplaire sur le plan sociétal par toutes les institutions, entreprises et médias qui le soutiennent, l’événement des Diwan Awards fait un peu plus à chaque édition, avancer notre société par la reconnaissance, la légitimation et la motivation d’une de ses populations les plus activement impliquées dans son progrès.

Diwan Awards

règlement

Prix & catégories
Les Diwan Awards mettent en valeur les compétences, les parcours ou actions remarquables ainsi que les bonnes pratiques au sein de la communauté belgo-marocaine.

L’objectif étant clairement d’apporter une valeur ajoutée en terme de perception de son ensemble ainsi que de celle de ses membres auprès des autres composantes de la société.

Les prix sont décernés dans les catégories suivantes :

  • Architecture : Récompense une personne qui s’est distinguée durant l’année dans son domaine de compétence
  • Femme : Récompense une femme qui s’est distinguée durant l’année par son action, son engagement.
  • Sport : Récompense un(e) sportif(ve) qui s’est distingué(e) durant l’année dans sa discipline.
  • Associations : Récompense une association – ou un groupe – qui s’est distingué(e) durant l’année par son action, son projet.
  • Straters & Entreprise : Récompense une Sterter ou une entreprise –  qui s’est distinguée durant l’année par son projet, son potentiel, son succès .
  • Médecine et Santé : Récompense un médecin ou professionnel de la santé distingué(e) durant l’année.
  • Ingénieurs et IT : Récompense un(e) ingénieur, un technicien, professionnel de l’ingénierie et informatique distingué(e) durant l’année.
  • Art & Culture : Récompense une prestation artistique individuelle ou collective — œuvre, spectacle, musique — distingué(e) durant l’année.
  • Enseignement :  Récompense un(e) enseignant(e) chercheur distingué(e) durant l’année.
  • Avocat : Récompense un(e) avocat(e) ou professionnel du droit distingué(e) durant l’année.
  • Manager : Récompense un(e) manager ou cadre qui s’est distingué(e) durant l’année.
  • Prix du Jury : Récompense une personnalité ou une structure qui a contribué par son action au rayonnement de la communauté belgo-marocaine.

Le jury ne désigne que le prix du jury. Il reçoit des propositions du public qui a voté via le site. Il fera son choix parmi les 3 premiers résultats.

Participation et mode de désignation
La participation est libre, gratuite et ouverte à tous. Les candidats doivent êtres actifs en Belgique et leur action avoir un lien étroit avec – la communauté belgo-marocaine.

Phase 1 : Le vote libre

Les candidats et leurs supporters sont invités à compléter le formulaire de vote en ligne sur www.diwanawards.org.

Un seul vote par personne est autorisé – sur base de l’adresse des votants (IP, mail, et/ou postale).

Le résultat final de l’élection pour les prix du public est déterminé par :

a. les votes en ligne sur www.diwanawards.org
b. Les votes par email (Survey Monkey)
c. les votes par application sur les media sociaux (Facebook Survey, Linkedin Survey)
d. Le vote « Field » – sur le terrain
e. le panel : 100 personnalités et leaders d’opinions

A l’issue des votes publics, les nominés seront connus. Il s’agit des 3 premiers dans chaque catégorie.

Chacun des ces nominés est contacté par l’organisation en vue de solliciter son autorisation expresse à la liste des finaliste ainsi que sa participation au tournage d’une video de présentation ainsi qu’à la soirée de remise de prix.

Nos équipes déploient tous les moyens existants afin de joindre les 36 nominés dans un minimum de temps

En cas de refus ou à défaut de n’avoir pu être joint ou répondu à nos sollicitations dans un délà de 8 jours, le nominé est remplacé par celui qui le suit au nombre de vote.

Les nominées seront invités à la cérémonie officielle de présentation.

Annonce des résultats
Les noms des lauréats et le Prix Spécial du Jury, seront dévoilés lors de la cérémonie de remise des trophées qui se tiendra à Bruxelles.

Les lauréats seront invités à la cérémonie et priés de confirmer leur présence.

Aucune information ne sera communiquée par le jury à propos des résultats des élections avant l’annonce officielle des gagnants lors de la soirée de remise des Awards.

Candidatures
En introduisant une candidature, le participant accepte le règlement des Diwan Awards consultable sur www.diwanawards.org

La nomination concerne une personne ou une structure qui représente la candidature pendant toute la procédure du concours.

Si le candidat fait partie des finalistes, il accepte :

D’ assister à la cérémonie de remise des prix.
De participer au reportage vidéo de présentation.
Les lauréats d’une édition précédente des Diwan Awards ne peuvent pas être candidats dans l ‘édition qui suit.

Les finalistes peuvent réintroduire une candidature pour une prochaine élection.

Le règlement du concours, le déroulement de l’élection et les délibérations du jury ne donnent lieu à aucune justification externe.

Toute question relative aux Diwan Awards doit être adressée par mail à info@diwanawards.org

Organisation
L’organisation des Diwan Awards est assurée par l’asbl Divers-City.

Diwan Awards et son objet social sont protégés par copyright / droits d’auteurs dans 164 pays – DEP63482313294459603 – Tous droits réservés.

Diwan Awards

vote

Palmarès 18

des talents, des valeurs, des personnalités

Voici donc succinctement présentés, les premiers choix du public dans les onze catégories, et le choix pour le prix du Jury.

Molenbeek
Prix du Jury

L’Académie de Quartier Molenbeek est une initiative citoyenne, pour et par les citoyens. Ils veulent prendre les choses en main à partir de la base et ne pas juste attendre que les politiciens interviennent. L’Académie de Quartier est un élément clé du quartier et voit et entend tout. C’est à partir de cette situation qu’elle veut mobiliser les politiciens pour qu’ils agissent.

Saloua Berdai
Enseignement

Saloua Berdai a obtenu un master en sciences biomédicales et en management dans l’économie social. Après avoir obtenu également un advanced master en gérontologie, elle est devenue professeur au KdG et chercheuse doctorante à la Erasmushogeschool/ULB. Elle s’est spécialisé dans la démence des personnes âgées issues de l’immigration.

Brussels Play for Peace
Sport

Depuis 2015, Brussels Play for Peace réunit de plus en plus d’adeptes du sport mais aussi des citoyens désireux de casser par une activité les barrières sociales et culturelles. L’an dernier près de 6000 amateurs se sont réunis dans des disciplines aussi variées que la course, le squash, le golf ou le skate. Soutenue à l’étranger et reconnue par l’Unesco, elle est la première association créée par un belgo)marocain a bénéficier du patronage de sa Majesté le Roi .

Moucine Snoussi 
Starter

Jeune entrepreneur, Mouhcine a mis en place avec ses amis un fond d’investissement pour les projets débutants orientés vers l’intelligence artificielle et la robotique. C’est le futur, et cela mérite un accompagnement surtout pour des jeunes structures sans beaucoup de moyens. Treize consultants travaillent aujourd’hui sur un principe original d’économie et de savoir partagés pour réaliser un peu de notre futur.

Hamza Makhloufi
Management

Hassan Makhloufi: A 38 ans, Hassan est senior manager chez Axa, à la tête du département expertises après sinistre, et de 50 collaborateurs. Un rôle qui demande diplomatie, sens humain, et un grand calme, affirme-t-il. Ce manager, père de deux enfants, veut aussi encourager les jeunes à la persévérance, une vertu essentielle dans le monde d’aujourd’hui.

Lahcen El Hiki 
Ingénieurs

Chercheur acharné et passionné, Lahcen est coordinateur des projets à l’Université polytechnique de Mons sur la modélisation des risques en milieu hospitalier. Il s’investit autant dans la recherche que dans l’enseignement et la formation de professionnels, sur la qualité, sur la gestion des risques, et sur la santé. Il rayonne aussi bien en Belgique qu’à l’étranger dans les domaines de l’ingénierie hospitalière au service du bien être humain.

Labelle Hip Hop
Art & Culture

La culture urbaine c’est du rythme  social, de la diversité, de la reconnaissance d’autres talents, et surtout celui de femmes. Mis en place et organisé par Fatima, le 2è festival La Belle Hip Hop couvre en mars huit jours, dans Huit lieux, avec huit artistes venues du Japon, du Liban, de Turquie, de l’Inde, du Maroc, des USA, d’Angleterre, de France, et tout ça dans notre plat pays. Une manière forte de célébrer la journée internationale des droits de la femme à travers la culture Hip Hop.

Jamilla Akif
Avocats - Droits

Investie par vocation dans le droit de la famille mais aussi les litiges dans la construction, Jamilla plaide dans les deux langues nationales. Elle est fière d’avoir en plus créé un programme pédagogique inspiré par Montessori. « Pour moi la justice intervient souvent en aval, quand le défaut d’éducation a fait son œuvre. Je veux aussi travailler en amont pour que les jeunes puissent intégrer des valeurs d’autonomie et de choix positifs dans leur vie. »

Sarah Daman Saidi
Médecine – Santé

Si elle avoue être arrivée par hasard à la médecine, sa spécialité de gynécologue passionne Sarah. C’est une médecine liée à la vie, et qui accompagne les femmes dans leurs moments heureux le plus souvent. Beaucoup de satisfaction donc, même si le métier est parfois difficile. Mais ce qui compte, c’est de pouvoir s’engager par vocation et par passion.

Fouad El Idrissi
Architecture

Fouad El Idrissi a étudié l’architecture à l’Institut Henry van de Velde. Il a ouvert son propre bureau en 2007 mais cela fait maintenant déjà 18 ans qu’il est architecte. Pendant longtemps, il était le seule architecte marocain en Flandre, mais cela commence heureusement à changer, petit à petit. L’un des projets qu’il a réalisés et dont il est le plus fier est la construction de son propre logement. Dans le futur, il aimerait également construire des bâtiments socialement pertinents.

Rihab Hajjaji
Femme de l’Année

Rihab est une jeune femme d’Anvers qui travaille chez IBM comme gestionnaire de projet. Il y a un an, elle a fondé PEP ! sur base d’un sentiment d’injustice et la conscience qu’elle se trouvait, elle, dans une situation privilégiée. Rihab trouve que c’est son devoir de citoyenne de s’engager pour donner à d’autres jeunes les mêmes chances.

Medina Bouraza 
Association de l’année

Mohamed Bairouk. A partir d’un groupe de passionnés de futsal, s’est constitué depuis dix ans une véritable dynamique sociétale au cœur de Forest. Si le sport reste un centre d’attrait pour les jeunes bénéficiaires de l’association, elle a aussi développé des écoles de devoir, y compris en néerlandais, des activités de sportives culturelles et de loisirs pour 300 garçons et filles de 5 à 35 ans, qui viennent de toute la ville ou presque.

restons en

contact

9 + 5 =